Apprendre à déléguer : spécial CM freelance

yacine kais coaching community managers

Devenir CM, La communiauté des CM freelance

Tu es CM et tu aimerais faire évoluer ton business ? Avoir plus de temps pour prendre de nouveaux clients et des missions qui te font vibrer ? Il est peut-être temps pour toi d’apprendre à déléguer. Eh oui, ce n’est pas quelque chose d’inné chez tous les entrepreneurs. Déléguer demande de l’organisation, de la confiance et du lâcher-prise. Tout un programme ! Mais rassure-toi : dans cet article, je t’explique comment confier des missions à d’autres freelances en toute sérénité. Objectifs ? Plus d’efficacité, plus de plaisir dans ton travail et plus de revenus ! 

apprendre à déléguer cm freelance

Apprendre à déléguer, une bonne idée ?

À un certain stade de ton business, déléguer devient indispensable pour évoluer. Mais je préfère te prévenir : ce n’est pas facile. On a l’impression que déléguer permet de réduire sa charge mentale, mais ce n’est pas tout à fait vrai.

Alors qu’un solopreneur ne doit s’occuper que de ses clients (et c’est déjà pas mal !), un entrepreneur qui travaille avec une équipe doit également s’occuper de celle-ci. En réalité, déléguer, c’est avant tout de la gestion de ressources humaines. Et ces compétences de « manager » ne sont pas innées.

Faire preuve de leadership, gérer les potentiels conflits, assumer plus de responsabilités, ça ne plaît pas à tout le monde. Nombreux sont ceux qui préfèrent bosser en solo, et si c’est ton cas, c’est très bien aussi. Il existe d’autres façons de faire évoluer ton business, comme devenir coach Instagram ou lancer des infoproduits

Mais si tu es prêt à faire confiance à d’autres freelances et à coordonner tout ce beau monde pour délivrer encore plus de résultats à tes clients, alors oui, déléguer est une bonne idée. Cela te permettra de confier des missions qui te prennent beaucoup de temps ou qui sont hors de tes domaines d’expertise à tes collaborateurs. Tu pourras te consacrer à ta zone de génie, être plus efficace et faire exploser ton chiffre d’affaires ! Et même si ce n’est pas inné chez toi, tu peux apprendre cette compétence si tu en as envie !

 

Quelles tâches déléguer ?

 

Déléguer des missions clients

Si tu délègues des missions clients à d’autres CM, je te conseille de commencer par leur confier la création de contenu et la routine d’engagement. Te soulager de ces tâches te permettra de te consacrer à la stratégie social media des entreprises que tu accompagnes. Tu pourras également utiliser ce temps pour améliorer ton système d’acquisition client.

 

Déléguer des prestations pour ton propre business

Si tu veux faire évoluer ton entreprise, je te conseille également de déléguer certaines missions pour lesquelles tu n’as pas les compétences. Rien ne sert de s’improviser webmaster, rédacteur web, trafic manager ou copywriter ! Confie ces tâches à des professionnels du métier et concentre-toi sur ce que tu fais de mieux : les réseaux sociaux !

 

À qui confier ces missions ?

 

À des CM qui débutent

Si certains CM peinent à vivre du community management, c’est souvent parce qu’ils ne savent pas comment trouver des clients. Il existe de nombreux CM qui sont formés au métier et qui font de l’excellent travail, mais qui n’arrivent pas à vendre leurs prestations.

Si tu as un bon système d’acquisition client (comme on l’apprend ici), tu peux développer ton business à l’infini. Il te suffira de trouver d’autres CM compétents, prêts à travailler, mais qui ne savent pas comment décrocher des contrats. Ils seront alors ravis de collaborer avec toi !

Pour que cette collaboration se passe bien, tu dois avoir de bons process de délégation : sélection des freelances, briefs détaillés, outils collaboratifs, etc.)

 

À des CM spécialisés dans une thématique

Tu peux également déléguer des tâches qui ne sont pas ta spécialité, comme Facebook Ads ou la collaboration avec des influenceurs. Cependant, ces prestataires auront un prix plus élevé et ta marge sera donc plus faible. Cela reste tout de même très intéressant pour tes clients, qui bénéficieront de la collaboration de différents experts sans avoir à gérer tout l’aspect relationnel et humain.

À lire : comment passer de community manager freelance à agence social media ?

 

Où trouver des freelances compétents ?

 

Les plateformes

Fiver, UpWork, Malt… Tu t’es peut-être toi-même inscrit sur ces plateformes quand tu débutais et que tu galérais à trouver des clients… Maintenant, tu peux t’y rendre pour trouver tes futurs collaborateurs.N’hésite pas à leur confier une petite mission pour commencer afin de t’assurer qu’ils ont les compétences.

 

Les réseaux sociaux

Instagram, LinkedIn, Facebook… Ce ne sont pas les freelances qui manquent sur ces plateformes ! En plus, comme leurs réseaux sociaux sont leur vitrine, tu pourras facilement choisir des CM qui ont un style qui te plaît, et voir leur personnalité dans leurs stories. Parce que, ne l’oublions pas, l’aspect humain est très important dans ce type de collaboration ! Choisis des CM qui partagent tes valeurs et à qui tu pourras déléguer en toute confiance.

 

Doit-on informer le client ?

Pour une mission long terme, tu peux informer ton client que tu travailles désormais avec une équipe. N’hésite pas à lui expliquer les avantages de ce nouveau système : il bénéficie d’un service tout inclus avec différents experts, mais un seul intermédiaire. Cela lui assure un véritable gain de temps et de meilleurs résultats sur les réseaux sociaux !

Tu peux mettre le client en contact avec les membres de ton équipe. Cela apportera plus de valeur perçue, car il verra que vous êtes plusieurs sur son projet. Je te conseille cependant d’attendre quelques semaines avant de présenter les nouveaux membres de ton équipe à ton client pour être sûr qu’ils dureront sur le long terme. Eh oui, ce n’est pas sérieux de présenter chaque semaine un nouveau CM qui travaille sur ses réseaux sociaux !

D’ailleurs, s’il ne s’agit que d’une mission ponctuelle, alors tu n’as pas nécessairement besoin de prévenir le client que tu délègues. Assure-toi néanmoins que le service est irréprochable. C’est ta réputation qui est en jeu !

 

Quel statut choisir ?

Si tu veux déléguer, passer en société est la meilleure solution. En micro-entreprise, on ne peut pas déduire les charges… Pas très avantageux quand on délègue ! Je te conseille de commencer par tester la délégation, et ensuite, si ça fonctionne, de passer en société. Tu passeras du statut de freelance à celui d’un véritable entrepreneur. Et c’est tout ce qu’on te souhaite !

 

Comment gérer la collaboration avec les freelances pour que tout se passe bien ?

À chaque fois que tu intégreras un nouveau freelance dans ton équipe, tu devras le briefer et le former à tes méthodes. Pour rentabiliser cet investissement, tu dois essayer de garder tes collaborateurs le plus longtemps possible ! Ainsi, tu passeras de moins en moins de temps à vérifier leur travail et tu pourras faire évoluer ton business. Mais pour cela, tes process de délégation doivent être très efficaces. Voici quelques conseils :

  • Fournir des briefs détaillés : sois le plus clair possible sur les exigences de ton client et sur ce que le freelance a à faire.
  • Commencer par de petites tâches : délègue petit à petit. Assure-toi que le travail est bien fait, puis ajoute progressivement des tâches. Comme expliqué plus haut, au début, je te conseille de déléguer des tâches opérationnelles, comme la création de contenus et la routine d’engagement.
  • Ajouter de l’humain à votre collaboration : n’oublie pas que tu collabores avec des individus. Veille à ce qu’ils se sentent bien dans ton équipe et fais des réunions régulièrement pour faire le point sur leurs missions.
  • S’organiser : quand on démarre, on n’écrit aucun process, on travaille au jour le jour. Déléguer nous oblige à nous organiser et à documenter toute notre façon de travailler. Écris un process pour chaque tâche que tu délègues, en y incluant des vidéos tutos si nécessaires, pour que chaque nouvelle personne qui rejoint ton équipe sache exactement quoi faire, dans quel ordre et avec quel outil. C’est essentiel pour une meilleure productivité !

Tu es CM et tu veux faire partie de ceux qui réussissent (vraiment bien) ? Télécharge la checklist du CM freelance et découvre le plan d’action à suivre pour atteindre les 10k € par mois !

Loading...