Sélectionner une page

Définir sa niche en community management pour gagner plus

yacine kais coaching community managers
Yacine Kaïs, Le coach des community managers

Fais-tu partie de ces CM qui ont peur de se nicher ? Penses-tu que choisir un client cible te fermera des portes dans ton business ? Si c’est le cas, cet article est fait pour toi ! Tu y découvriras l’importance de définir sa niche en community management pour ne jamais tomber à court de prospects. Une fois convaincu, tu trouveras toutes les infos nécessaires pour choisir la cible qui te correspond le mieux. C’est parti ! 

devenir coach instagram

Définir sa niche, ça signifie quoi au juste ?

Commençons par le commencement. Définir sa niche consiste à choisir un seul type de clients que tu souhaites aider. Ça peut être les e-commerçants, les infopreneurs, les coachs, les cabinets d’avocats, les boutiques de cosmétiques, les créateurs de bijoux…

Je te conseille d’être le plus précis possible dans le choix de ton client idéal. Ne vise pas les « web entrepreneurs », vise plutôt les « formateurs de cours de langues en ligne ». Tu pourras alors apporter beaucoup plus de valeur à ta cible en l’aidant sur ses problématiques particulières.

Évidemment, ne tombe pas dans les extrêmes non plus : je ne te demande pas de parler uniquement aux créatrices de bijoux ethniques âgées entre 30 et 35 ans et résidant en Bretagne. Il faut quand même qu’il y ait un marché !

 

Pourquoi définir sa niche en community management

Quand tu t’adresses à tout le monde, tu t’adresses à personne. À ton avis, que va poster un community manager sur les réseaux sociaux s’il n’a pas de cible définie ? Il créera des posts bidons qui n’intéressent personne. Tu sais, les fameuses publications du type : « comment écrire sa bio sur Instagram ? », « mes 3 résolutions de mars » ou encore « qu’est-ce qu’un puzzle feed »…

Personne ne se sent concerné par ce type de post. On voit ces conseils partout sur les réseaux sociaux. Une chose est sûre, ce n’est pas comme ça que tu sortiras du lot et que tu trouveras des clients pour tes prestations de CM !

Au contraire, si tu as une niche bien définie, tu peux créer des posts autour des problématiques de ton client idéal. Tu pourras par exemple expliquer comment rédiger une bio instagram authentique et vendeuse pour les profs de yoga. Si une prof de yoga tombe sur ton compte et découvre tous tes précieux conseils, elle se dira : « waouh, c’est incroyable, ce compte est fait pour moi ! » Tu agrandiras ainsi facilement ton audience avec des abonnés ultra qualifiés qui te verront comme la référence dans leur domaine.

De plus, un community manager qui travaille sur une thématique définie aura l’air beaucoup plus expert qu’un CM généraliste. Même des prospects qui ne sont pas dans ta niche te contacteront, car ils te considéreront comme un véritable pro des réseaux sociaux.

 

Pourquoi choisir une niche ne devrait pas te faire peur ?

Je sais qu’une partie de toi se dit : « il a raison, je devrais trouver une niche », mais qu’une autre partie de toi a peur de se fermer des portes. Tu te dis certainement que tu n’as pas envie de ne bosser qu’avec un seul type de clients. Tu as probablement peur de te retrouver bloqué dans un domaine et y rester toute ta vie.

Mais en réalité, choisir une niche ne signifie pas s’enfermer dans une case et y rester. Si un jour ta thématique t’ennuie et que tu as envie de changer, rien ne t’en empêchera. Si ça ne marche pas pour toi, tu pourras aussi changer de cible. Identifier sa niche consiste simplement à faire une hypothèse. Ensuite, tu pourras la vérifier en la confrontant au marché. Rien ne t’obligera à garder cette thématique pour toujours. Ça permet de relativiser le fait de se nicher, n’est-ce pas ?

En plus de ça, ce n’est pas parce que tu choisis une niche que tu devras toujours travailler avec des clients sur la même thématique. Tu verras que de nombreux autres clients seront intéressés par ce que tu proposes et te contacteront. Tu pourras évidemment accepter de collaborer avec eux. Au final, définir sa niche, c’est surtout axer sa communication, mais dans les faits, tu pourras toujours bosser sur diverses thématiques.

À lire : comment décrocher ton premier contrat en CM ?
 

Comment choisir son client cible quand on n’a pas d’idée ?

Le principe de l’Ikigai

As-tu déjà entendu parler de l’Ikigai ? Il s’agit d’une méthode japonaise qui permet de trouver une activité professionnelle faite pour soi et rentable. Pour faire simple, elle consiste à trouver le juste milieu entre une thématique que tu affectionnes, ton expertise et les besoins du marché. Voyons plus précisément comment t’y prendre !

 

La passion

Note sur une feuille tous les domaines qui t’intéressent. C’est important de choisir un domaine dans lequel tu prendras du plaisir à travailler. Tu verras, tout te semblera alors plus fluide et te demandera moins d’efforts. Tu te sentiras aligné avec ce que tu fais et tu aimeras ton travail et tes clients. Tu peux également ajouter tes valeurs pour t’aider à préciser davantage ta cible. Par exemple, si tu adores la mode, mais que tu n’aimes pas la fast fashion, tu peux aider les petits créateurs de vêtements à se démarquer sur Instagram.

 

L’expertise

On a tous vécu des expériences qui font que nous avons des connaissances ou des compétences particulières dans certains domaines. Peut-être que tu as été boulangère par le passé et que tu connais les problématiques exactes des boulangers qui veulent se rendre visibles sur les réseaux sociaux. Tire profit de cette expertise ! Elle te rend unique et te permet d’aider tes clients avec beaucoup plus de précision. Tes prestations pourront alors se facturer bien plus cher !

 

La demande

La demande est bien évidemment un facteur essentiel pour trouver sa niche en community management. Si tu t’adresses par exemple aux associations à but non lucratif pour la protection des animaux, c’est très intéressant…si tu souhaites faire du bénévolat ! Mais ce n’est sûrement pas ton cas… Alors, cherche une cible qui a besoin de ton expertise et qui peut te rémunérer pour cela.

 

Les 3 types de clients à cibler sur les réseaux sociaux

Certaines personnes n’arrivent pas à trouver leur niche, même en procédant avec l’Ikigai. Si c’est ton cas, je te partage les trois types de cibles qui selon moi offrent les plus grandes opportunités en community management :

  • Les sites e-commerces : ils doivent faire des ventes en ligne et Instagram peut devenir un excellent canal d’acquisition pour cela. S’il s’agit d’une grosse boutique en ligne, ils auront le budget pour faire appel à un community manager. Sinon, tu peux toujours leur proposer un coaching sur les réseaux sociaux pour leur apprendre à gérer eux-mêmes leur communication.
  • Les coachs : ils ont besoin de générer des rendez-vous et d’agrandir leur liste email. Tu peux les aider grâce à Instagram, Facebook ou LinkedIn ! Si tu leur trouves des prospects qualifiés grâce à ta stratégie réseaux sociaux, ils ne pourront plus se passer de toi !
  • Les commerces locaux : ils souhaitent attirer plus de trafic dans leur commerce et c’est possible en travaillant leur visibilité locale. N’hésite pas à te nicher pour aider ce type de commerçants qui ne maîtrisent généralement pas bien les réseaux sociaux et qui ont besoin de l’aide d’un expert !

Il ne te reste plus qu’à préciser une de ces cibles ! Les e-commerces, c’est trop vaste. Spécialise-toi un maximum ! Niche-toi plutôt dans les boutiques en ligne de cosmétiques naturels, de bijoux éthiques, de décoration ou encore de zéro déchets. Pareil pour les coachs, tu dois avoir une cible plus précise, comme les coachs de vie, les coachs business ou encore les coachs mindset. Pour les commerces locaux, ça pourrait être les coiffeurs, les restaurateurs, les gîtes, les boulangeries ou encore les esthéticiennes. Plus ta niche sera précise, plus ta communication sera percutante !

 

Ta cible définie, tu n’as plus qu’à créer ton offre

Maintenant que tu n’as plus peur de te nicher et que tu as trouvé une thématique intéressante, il ne te reste plus qu’à définir ton offre et tes tarifs. Tu verras, ces deux étapes sont bien plus faciles quand on sait à qui on s’adresse !

Si tu veux proposer le meilleur à tes clients, je t’invite à consulter cet article qui t’explique comment créer une offre différenciée et à forte valeur ajoutée. Tu y découvriras que « la niche » est le premier élément de ton offre, mais que tu dois également travailler sur le problème que tu résous et sur ta stratégie.

Tu débutes en tant que CM freelance et tu as envie de te faire un nom dans le domaine ? Découvre ma checklist pour devenir community manager à succès !

 

Loading...