Storytelling Instagram : le guide si tu manques d’inspiration 

yacine kais coaching community managers

Devenir CM, La communauté des CM freelance

Tu as entendu dire que le storytelling est super important pour développer son business sur les réseaux sociaux. Tu aimerais t’en servir pour faire décoller tes ventes sur Instagram, mais tu ne sais pas comment t’y prendre ? Tu ne sais pas quoi raconter pour mettre en valeur ton entreprise, tes produits et tes services ? Tu es au bon endroit ! Dans ce guide social media, je t’explique comment utiliser le storytelling sur Instagram pour te démarquer de la concurrence et faire de ton histoire une force pour ton business. C’est parti ! 

comment raconter son storytelling sur instagram ?

Qu’est-ce que le storytelling ? 

 

Définition 

Le storytelling est une méthode marketing qui consiste à « raconter des histoires » dans le but de susciter des émotions chez son audience, créer du lien avec elle et vendre ses produits et services. Cette technique de communication permet à ses futurs clients de s’identifier à sa marque et de leur donne envie d’acheter chez toi plutôt que chez la concurrence. 

Le storytelling peut s’utiliser dans tous les supports de communication : Instagram, LinkedIn, vidéo YouTube, blog, newsletters… Il suffit de l’adapter à la plateforme !

 

Les 2 sortes de storytelling à utiliser sur Instagram 

Il y a deux sortes de storytelling qui te seront utiles sur Instagram :

  • Le grand storytelling : c’est l’histoire de ta marque. Comment et pourquoi as-tu créé ton business ? Quels obstacles as-tu surmontés pour être là où tu en es aujourd’hui ? Le grand storytelling permet à tes abonnés de comprendre ton parcours et de s’identifier à tes valeurs. 
  • Le petit storytelling : ce sont des histoires du quotidien, qui te concernent toi ou tes clients. Elles sont simples et mémorables. Tu peux en créer tous les jours et les publier dans stories, dans tes posts ou en reel

👉 À lire : comment créer un reel stratégique sur Instagram ?

 

Le storytelling, ce n’est pas…

Avant d’aller plus loin, j’aimerais casser quelques mythes à propos du storytelling :

  • Le storytelling, ce n’est pas raconter sa vie. Chaque récit que tu racontes doit avoir un objectif. On s’en fout de savoir quelle pizza tu as mangée à midi (sauf si bien sûr, tu arrives à faire un lien très intéressant avec ton business, mais j’aimerais alors voir ton post ! Si un jour tu en fais un à ce sujet, n’hésite pas à me taguer sur Insta.). 
  • Tu n’es pas obligé de « tout raconter ». Tu peux garder pour toi certains événements difficiles de ta vie, si tu préfères ne pas les partager. Tu restes maître de ton histoire. 
  • Le storytelling ne consiste pas uniquement à parler de soi. Tu peux aussi narrer l’histoire de tes clients.

 

Pourquoi utiliser le storytelling sur Instagram ?

 

Créer du lien avec tes abonnés

Travailler ton storytelling te permet de créer plus facilement du lien avec ta communauté. Tes abonnés auront l’impression de te connaître, même s’ils ne t’ont jamais vu. Ils se sentiront proches de ta marque, de tes valeurs, de tes convictions. 

Ce lien de confiance est indispensable entre une entreprise et ses futurs clients. Il permet de faciliter l’acte d’achat. On préfère toujours acheter chez quelqu’un qu’on a l’impression de connaître et qui nous inspire de bons sentiments, que chez un total inconnu.

 

Se démarquer de la concurrence 

Un bon storytelling permet de te démarquer de la concurrence. Ton histoire te rend unique ! Et si elle est bien racontée, elle te permettra de séduire et de convaincre tes prospects grâce à ta personnalité. Tu attireras des clients même si tes tarifs sont plus élevés que tes concurrents, car on achètera chez toi pour qui tu es et ce que tu incarnes. 

 

Pour rester dans les esprits

Les bonnes histoires aident vos clients à se souvenir d’informations importantes. On retient mieux une bonne histoire qu’un long argumentaire. En racontant des récits pertinents pour ta communauté, tu resteras dans les esprits de tes futurs clients. L’idéal pour rendre ton contenu mémorable !

 

Faire une story à la Une pour se présenter

Entrons maintenant dans le vif du sujet : comment raconter ton récit ? Sur Instagram, le meilleur endroit pour partager « ta grande histoire », c’est dans les stories à la Une. 

 

L’objectif de ton histoire

Quand on veut raconter son storytelling, on a tendance à se concentrer sur soi : 

  • Qu’ai-je envie de raconter ? 
  • Qu’est-ce qui a changé ma vie ?
  •  Pourquoi en suis-je arrivée à faire ce métier ?

Grossière erreur. En partant de ces questions, tu vas créer un récit centré sur toi-même et pas sur tes clients. 

Exemple : « Je me suis lancée dans le graphisme car j’avais besoin de liberté. Je voulais voyager et vivre la vie de mes rêves à Bali. »

Ok super… Mais en quoi cette histoire sert ton business ? En quoi permet-elle de créer du lien avec tes potentiels clients ? Ce type de narration ne suffit pas. Alors, pose-toi un instant, et recentre-toi sur l’essentiel : l’objectif de ton histoire. Autrement dit : comment ton histoire va servir ton business ? 

Pour cela, tu peux te poser les questions suivantes : 

  • Qu’est-ce que mon prospect va retirer de mon histoire ?
  • Quel message ai-je envie de faire passer ? 
  • Quelles émotions ai-je envie de susciter chez mon audience quand elle découvre mon récit ? 
  • Qu’est-ce que mon futur client doit retenir de cette histoire ? 

Tu vas alors envisager ton histoire autrement ! Reprenons l’exemple de la graphiste. Elle pourrait répondre à ces questions : 

  • « J’aimerais que mon prospect comprenne que je crée des identités visuelles stratégiques (et pas seulement jolies). »
  • « Je veux faire passer le message qu’une identité graphique doit être stratégique pour développer son business. » 
  • « J’ai envie que ma cliente idéale se mette à rêver et à s’imaginer avec un univers visuel qui reflète complètement qui elle est. J’ai aussi envie qu’elle soit super motivée à passer à l’action MAINTENANT, car elle comprend l’impact d’une bonne identité graphique. »
  • « Mon client doit retenir que je suis la personne idéale pour l’aider si elle veut que son identité visuelle soit au service de son business. » 

Tu vois, avec ces objectifs, la graphiste ne va plus raconter son histoire de la même façon. Ça ne servirait pas son propos de parler de son mode de vie idéal à Bali ! Elle devrait peut-être se concentrer sur l’élément déclencheur qui l’a motivée à créer des identités visuelles stratégiques, et pas seulement esthétiques.

 

L’arc narratif de ton histoire

Maintenant que tu as défini la direction que va prendre ton récit, tu peux créer sa structure. Il te suffit de suivre ce schéma narratif basique, mais très efficace : 

  • Situation initiale : plante le décor, qui étais-tu et comment te sentais-tu avant l’élément qui a « changé ta vie » (ou du moins, ton business). 
  • Élément déclencheur : quel élément t’a poussé à changer quelque chose dans ta vie ou dans ton entreprise. Quel a été le moment décisif pour toi ? 
  • Obstacles et résolutions : quels ont été les obstacles sur ton chemin ? Comment te sentais-tu pendant ces moments difficiles ? Comment les as-tu résolu ? As-tu eu des alliés pour t’aider ?
  • Dénouement : quel élément a ramené de la stabilité dans ton business et t’a permis d’en être là où tu en es aujourd’hui.
  • Situation finale : où en es-tu aujourd’hui après toutes ces péripéties ? Comment te sens-tu ?

Comme tu peux le voir, tu ne dois pas te concentrer uniquement sur les faits, mais aussi penser aux émotions que tu as ressenties lors de ces différentes étapes. 

⭐ Astuce de pro : commence par noter la situation finale (le message que tu veux faire passer), puis trouve l’élément déclencheur. La situation initiale, les obstacles et le dénouement viendront alors d’eux-mêmes. 

À ce stade, tu as une structure, mais pas encore TON histoire. Il va falloir la rédiger, la restructurer et apporter de l’émotion. 

 

L’émotion, l’ingrédient ultime d’un bon récit 

Maintenant que tu as ta structure, concentre-toi sur l’émotionnel. Un récit qui ne raconte que des faits n’est pas mémorable, il est même boring. Essaie de trouver des anecdotes pour illustrer tes propos. 

 

Simplifie, sélectionne et raconte

Tu dois pouvoir raconter ton histoire en 1 minute 30. Maximum 2 minutes. Sélectionne le plus important pour que ton histoire puisse toucher ton client idéal. 

 

Le format pour Insta

Tu peux maintenant présenter ta story sur Instagram. Deux formats sont possibles sur cette plateforme: la vidéo ou des visuels écrits.

La vidéo est plus impactante pour créer du lien avec ta communauté. Rends-la dynamique. Change d’angle toutes les 5 à 10 secondes. Pourquoi pas même de décors. Change le ton de ta voix. 

Ce n’est pas un exercice facile. Certains seront plus à l’aise avec des stories écrites. Si c’est ton cas, tu peux utiliser Canva. Choisis des fonds qui vont bien avec ton identité visuelle, mais aussi avec le message de ton storytelling et les émotions que tu souhaites que ton client ressente en te lisant. 

À lire : comment créer son identité visuelle sur Instagram ?

 

Utiliser le storytelling dans son contenu Insta

Une fois que tu as créé ton grand storytelling, les choses ne s’arrêtent pas là. Tu devras te servir de cette compétence le plus souvent possible dans tes contenus, que ce soit dans tes publications ou en story.

  • Tu peux faire une stories en commençant par raconter une histoire avec ton client pour faire passer un message. « Hier, une cliente m’a dit que (histoire)… Au final, voici ce que j’en retire (morale de l’histoire) ». 
  • Tu peux aussi montrer ton équipe et raconter de petites anecdotes sur chacun des membres de celle-ci. Attention, chaque anecdote doit servir ton business d’une manière ou d’une autre.
  • Explique un élément dans ta vie qui aide à comprendre qui tu es aujourd’hui et quelle est ta mission. Si tu es coach en communication bienveillante, tu peux par exemple dire : « aujourd’hui, on a insulté mon enfant à l’école et voilà comment il a réagit. Puis, fais le lien avec tes services. »

Et voilà, tu as toutes les clés en main pour utiliser l’art du storytelling sur Instagram ! N’hésite pas à aussi lire cet article : 21 idées de stories pour Instagram.

 

Devenir community manager freelance 

Tu es passionné par les réseaux sociaux, et tu aimerais en faire ton métier ? Deviens community manager freelance ! Un CM est chargé de la gestion des comptes social media (Instagram, TikTok, LinkedIn) de ses clients. Il crée met en place des stratégies et crée du contenu impactant pour les aider à se développer sur le Web. 

Ce métier du Web est en pleine expansion. De plus en plus d’entreprises et de marques se rendent compte de l’importance des réseaux sociaux pour leur business. C’est le moment de prendre le train en marche ! 

Découvre comment devenir community manager et gagner entre 2 000 et 10 000 € par mois. Pour cela, il te suffit de télécharger ton cadeau offert : la checklist du CM freelance !

 

Loading...